Kernthema

Cohésion sociale

Ambition

Face aux multiples défis sociaux auxquels sont confrontés les pays du Benelux, il convient de veiller à renforcer le tissu social. A ce titre, un certain nombre de thématiques sont couvertes par le domaine de la cohésion sociale, notamment une attention pour le marché du travail transfrontalier, la mobilité, la politique axée sur les jeunes et la qualité des soins de santé dont bénéficient les citoyens au sein du Benelux. Le Benelux entend garantir l’égalité des chances pour tous les citoyens.

L’encouragement de la coopération pratique entre les autorités Benelux et leurs citoyens, ainsi qu’avec les pays et régions limitrophes constitue un élément essentiel du thème clé « Développement durable », qui figure en tant qu’objectif prioritaire dans le traité Benelux de 2008.

Conformément à la recommandation Benelux sur la mobilité transfrontalière des travailleurs (2014), le Benelux se concentre sur les opportunités à saisir dans le domaine de la mobilité de l’emploi et de l’enseignement, ainsi que des qualifications professionnelles et des stages. Par ailleurs, il veut améliorer les soins de santé transfrontaliers et la circulation des patients, en particulier en ce qui concerne l’échange de données.

La stimulation de l’emploi dans le Benelux et ses régions frontalières est favorisée par une plus grande mobilité transfrontalière des travailleurs, ainsi que par une structure de gouvernance Benelux transfrontalière bien harmonisée. Cet objectif a encore été souligné lors du sommet Benelux d’avril 2015.

Au total, les pays Benelux rassemblent 37 % de tous les travailleurs frontaliers européens. On compte actuellement un peu plus de 300.000 travailleurs frontaliers qui font la navette entre les pays Benelux et les pays limitrophes, dont 164.000 uniquement au Luxembourg. Ce chiffre a augmenté d’un tiers depuis 2002 et continue à croître.

Dans l’ensemble du Benelux et notamment dans la Grande Région, il est primordial d’éliminer en permanence les entraves qui empêchent ou compliquent la mobilité. Le taux de chômage dans certaines régions frontalières illustre la nécessité de promouvoir la mobilité des travailleurs entre les pays Benelux ainsi qu’avec les pays voisins et les régions frontalières concernées. Sans parler de la perspective sociale, la promotion de la mobilité des travailleurs constitue un objectif économique régional important, assurément dans l’optique de ces régions frontalières Benelux où l’on observe un déclin de la population (active) et une demande croissante de maind’oeuvre dans certains secteurs (de pointe).

Actualité

Le Commissaire européen Vytenis Andriukaitis est enthousiaste à l’égard du rapport Benelux sur le fl...

24 oct. 2016 115

Au cours d'une conférence internationale sur la directive UE concernant la santé transfrontalière, le commissaire européen à la Santé, Vytenis Andriukaitis, a souligné dans son discours d’ouverture l'importance du rapport Benelux sur les flux de patients transfrontaliers.«Je voudra... Lire plus

Lydia Mutsch remet le rapport BENELUX sur le flux des patients transfrontaliers au commissaire Vyten...

04 oct. 2016 184

Dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Comité de ministres du BENELUX la ministre luxembourgeoise de la Santé Lydia Mutsch a remis ce 3 octobre en marge de la réunion informelle des ministres de la Santé à Bratislava le rapport Benelux sur le flux des patients transfront... Lire plus

Les brochures Benelux pour les travailleurs frontaliers sont actualisées

05 juil. 2016 586

Le Secrétariat général de l’Union Benelux a actualisé les brochures d’information destinées à plus de 80.000 travailleurs frontaliers qui font la navette entre la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. 35.000 Belges travaillent actuellement au Grand-Duché de Luxembourg, tandis q... Lire plus

actualités liées