Energie

  • La transition énergétique

Le Réseau d’expertise énergétique Benelux, qui entre dans la deuxième année après sa création, continuera à jouer un rôle comme plateforme de rencontre pour l’innovation et l’échange de connaissances en matière d’énergie et il rassemblera notamment les dialogues nationaux existants dans ce domaine. L’objectif général étant de soutenir la transition énergétique, les trois thèmes clés restent inchangés : le Benelux comme force agissante du futur au niveau de l’énergie, la mobilité durable et la flexibilité sur les marchés énergétiques.

 

  • Réseau en mer du Nord

La déclaration ministérielle du 6 juin 2016 relatifs à la coopération en matière d’énergie entre les pays de la mer du Nord, modifiera notablement (de ‘top down’ vers ‘bottom up’) la gouvernance de la concertation sur la mer du Nord. L’objectif principal des pays Benelux est de soutenir les efforts tendant à une réduction substantielle des coûts de l’éolien en mer en apportant, par le biais du Secrétariat général, un soutien aux trois premières coprésidences de la concertation des pays de la mer du Nord (pour la période mi-2016 – mi-2019, successivement la Belgique, les Pays-Bas et le Danemark) au niveau de la coordination et au niveau administratif élevé. Concrètement, nos pays explorent la possibilité : 1) de réaliser à moyen ou long terme un projet commun de ‘prise électrique en mer’ pour acheminer à terre les énergies renouvelables, 2) de développer une vision stratégique coordonnée sur le rôle de l’énergie éolienne pour la période après 2020, dans l’optique des objectifs 2030 et 2050 et 3) de tenter un essai de mécanisme de coopération concernant les mesures de soutien aux énergies renouvelables dans le cadre de la directive 2009/28/CE révisée relative aux énergies renouvelables.

North Seas Countries Offshore Grid Initiative

 

  • Concertation Penta Énergie

Les objectifs clés de cette concertation gardent toute leur importance, à savoir le renforcement global du marché intérieur de l’énergie, l’accroissement de la sécurité d’approvisionnement et l’intégration des énergies renouvelables dans un marché flexible de l’énergie. Conformément aux décisions prises par les directeurs généraux de l’énergie à la réunion du 6 juin à Luxembourg sur la coopération énergétique régionale, les pays du Benelux se mettent d’accord sur les mesures à prendre en cas de pénurie d’électricité simultanée, en harmonisant dans un premier temps les indicateurs et les normes en matière de sécurité d’approvisionnement. Les rôles et les responsabilités des différents intervenants sur le marché de l’électricité sont également concertés.

 Pentalateral Energy Forum

 

  • Plate-forme Gaz

Jusqu’à présent, les pays du Benelux, la France et l’Allemagne ont pu mettre la Plate-forme Gaz à profit pour appliquer de manière optimale les accords transfrontaliers de livraison du gaz. Dans ce contexte, le débat sur la fourniture de gaz L à la suite des tremblements de terre à Groningue et la réduction de la production qui en découle pourront donc être suivis de près. On pourra y discuter en outre du règlement proposé concernant des mesures visant à garantir la sécurité de l’approvisionnement en gaz naturel. Les pays du Benelux y échangent leurs analyses des risques pour l’approvisionnement en gaz et coordonnent leurs mesures en cas de pénurie simultanée.

 

  • Coopération régionale en matière d’énergie

Étant le secrétariat officiel des deux coopérations régionales en matière d’énergie les plus visibles et les plus tangibles en Europe, à savoir la concertation Penta et la concertation sur la mer du Nord, le Secrétariat général souhaite apporter une contribution supplémentaire à la tendance générale en Europe à stimuler la coopération régionale. Un inventaire sera dressé des initiatives régionales existantes et on tentera de déterminer certains facteurs de succès et d’organiser à leur sujet un débat avec les parties prenantes pertinentes. Le Benelux s’efforce ainsi de jouer un rôle exemplaire pour l’UE.

 

  • Centrales hydroélectriques, stations de pompage et biodiversité

Dans le cadre de l’application de la décision Benelux relative à la migration des poissons dans les réseaux hydrographiques du Benelux, les ministères concernés et les gestionnaires des eaux, soutenus par des centres de recherche, établissent une liste des meilleures techniques disponibles pour les centrales hydroélectriques et pompes d’épuisement et un guide d’évaluation de la localisation visant à limiter les dégâts aux espèces de poisson.