Marché du travail

CONCERTATION STRATÉGIQUE

Les ministères du Travail siègent à la concertation stratégique. Lorsque l’ordre du jour le demande, ils peuvent inviter d’autres ministères compétents à y prendre part. La concertation vise principalement à mettre en oeuvre la recommandation Benelux de 2014 concernant la mobilité transfrontalière des travailleurs.


 

Au cours des années écoulées, les pays Benelux et la Rhénanie-du-Nord - Westphalie (RNW) ont fait en sorte,
grâce à une meilleure coordination du soutien, que les régions frontalières soient mieux à même de mener une
politique transfrontalière effective du marché du travail. Dans la recommandation Benelux de 2014, les pays Benelux ont choisi de se concentrer en premier lieu sur l’amélioration de la structure des services personnalisés
et numériques aux travailleurs frontaliers, la transférabilité des diplômes et des qualifications dans l’enseignement (professionnel) et le développement de données cohérentes et comparables concernant le marché de l’emploi. D’autre part, il a été indiqué lors d’une réunion de réflexion qu’une coopération plus étroite doit être recherchée sur d’autres sujets. Il s’agit entre autres de la promotion de l’emploi des jeunes, des demandeurs d’emploi de 55 ans et plus et de longue durée, du statut des indépendants sans personnel, dans les régions frontalières, de la promotion de l’accessibilité physique à l’emploi de l’autre côté de la frontière et du renforcement de la coopération entre les organes d’exécution de part et d’autre de la frontière. 

Il est important de poursuivre la coopération avec la Grande Région et de porter au niveau européen l’expérience
et les connaissances acquises dans le cadre du Benelux. C’est pourquoi on s’attache spécialement à collecter des
statistiques sur les travailleurs frontaliers Benelux et à améliorer les services personnalisés et numériques aux travailleurs frontaliers.