Kernthema

Mobilité

Ambition

Le Benelux porte une attention particulière à la sécurité des transports, aux transports publics, à la multimodalité et à la gestion du trafic. Nous tenons compte des objectifs de l’aménagement du territoire, de la viabilité et du développement durable dans leur corrélation. 

Le marché Benelux des transports et de la logistique est innovant et se classe en tête du classement en termes d’efficacité. Bref, les pays Benelux sont sur la bonne voie. Il reste pourtant encore beaucoup à faire : les règles qui font obstacle par exemple à un transport moderne sans support papier ou encore l’absence de règles claires pour les nouvelles formes de transport.

En 2016, le projet réussi de la coopération entre les services d’inspection du transport sera poursuivi et élargi avec un outil d’évaluation des risques sur mesure, qui permettra de partager au niveau transfrontalier tous les résultats des inspections de manière automatisée, ouvrant ainsi la voie à des contrôles plus ciblés et plus efficients.

En 2015, une concertation importante s’est engagée autour des systèmes de transport intelligents. L’ambition pour 2016 est d’aboutir à des projets de coopération concrets, par exemple pour résoudre le problème des parkings saturés le long des autoroutes.

D’autre part, la recommandation sur la mobilité durable sera mise en application notamment avec la coordination des trois cadres d’action nationaux dans le cadre de la directive Clean Power for Transport (directive 2014/94/UE sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs).

Toutefois, il y a également beaucoup à faire au niveau du chemin de fer, de l’aéronautique et de la navigation fluviale. Par exemple en élaborant un agenda ferroviaire Benelux pour le transport transfrontalier régional. De plus, le projet pilote du transport fluvial sans support papier (quant aux documents douaniers) sera élargi de manière substantielle à un grand nombre de bateaux qui emporteront désormais leurs documents douaniers sous forme numérique. Enfin, l’aéronautique ne sera pas oubliée. En agissant de concert, les pays veulent avancer dans la réalisation du « Ciel unique européen ».

Le Benelux pourra bâtir sur des réalisations récentes, ainsi que sur la coopération entre les services d’inspection en matière de transport routier et différents autres projets expérimentaux transfrontaliers qui peuvent être entamés au niveau transfrontalier. On pourra également exploiter les résultats de l’étude terminée en 2015 sur les flux de transport intra-Benelux.

Enfin, la coopération Urbiscoop offre une plateforme pour améliorer la mobilité en zone urbaine, tout en étant attentive à des aspects tels que les nuisances sonores et la qualité de l’air

Actualité

Vaste contrôle Benelux du transport routier

01 févr. 2017 105

Près de 40 % des véhicules contrôlés en infraction, un total de 62 infractions constatées. Mercredi 1er février 2017, les services d'inspection des trois pays du Benelux ont effectué des contrôles simultanés du transport routier en sept endroits différents du Benelux. Les contrôle... Lire plus

Les chargeurs OTM et EVO proposent un mémorandum commun à l’Union Benelux

09 déc. 2016 160

Les entreprises et les gouvernements doivent utiliser le Benelux, par des procédures plus courtes et des accords pragmatiques, considéré comme un laboratoire en Europe pour des innovations logistiques qui rendent les flux de marchandises plus rapide et plus durable. Ceci était prop... Lire plus

Le Benelux présent dans la coopération internationale des drones

06 déc. 2016 126

Le mardi 6 décembre 2016 a eu lieu la 4è édition de la conférence internationale sur les systèmes d'aéronefs télé pilotés – communément appelé drones. Cette conférence a pour objectif de rassembler les constructeurs, opérateurs et autres parties prenantes des drones afin de discut... Lire plus

actualités liées