Kernthema

Sécurité et circulation des personnes

Ambition

La sécurité est par excellence un des domaines qui se prêtent le mieux à une coopération utile et efficace entre pays voisins. Nous nous y investissons fortement car nous avons comme ambition de renforcer et d’améliorer la sécurité et le bien-être de nos concitoyens grâce à la coopération transfrontalière. Dans cet esprit, notre attention se porte plus particulièrement sur les aspects de prévention, de sensibilisation, de planification d’urgence et de gestion des crises et catastrophes, de maintien de l’ordre public, de lutte contre la criminalité (grave) et d’une réaction appropriée face à tous types d’incidents.

Par ailleurs, les pays du Benelux se sont engagés à participer au cycle politique européen et plus précisément aux 8 priorités EMCO à l'échelle européenne dont font partie la lutte contre la traite des êtres humains et le banditisme itinérant.

En outre, nous poursuivrons la coopération en matière de réadmission des personnes en situation irrégulière et en matière de visas.

La sécurité est une priorité de l’agenda politique des trois pays Benelux. Étant donné que la criminalité et les catastrophes sont souvent de nature transfrontalière, la sécurité est un domaine qui se prête particulièrement bien à la coopération entre pays voisins. Le plan d’action Senningen 2013-2016 constitue la base de cette coopération et grâce au traité Benelux en matière d’interventions policières transfrontalières du 8 juin 2004, la coopération opérationnelle entre les services de police a été renforcée. De nouvelles évolutions et de nouveaux défis dans le domaine de la sécurité requièrent également de nouvelles solutions.

Dans cette optique, les grandes lignes de la stratégie pour les prochaines années sont définies en 2016 et une optimisation de la coopération dans le domaine de la sécurité est également recherchée. Le nouveau plan d’action Senningen 2017-2020 sera une base importante du nouveau programme pluriannuel du Benelux pour la même période

Le Benelux cherche également à mettre en oeuvre les plans visant à l’optimisation des diverses enceintes actives dans le cadre de la coopération Senningen. En outre, l’objectif est de mettre à jour le traité Benelux Police. Deux groupes de travail ad-hoc créés spécialement à cette fin étudient les adaptations nécessaires afin d’intensifier et de renforcer encore davantage la coopération policière. L’objectif est d’élargir les possibilités et de simplifier les procédures. Pour finir, la revitalisation et l’optimisation des concertations policières entre voisins et de la concertation policière des pays méritent d’être mentionnées.

L’intense coopération qui a déjà lieu dans le cadre des accords et instruments existants en matière de coopération policière sera poursuivie et renforcée là où cela s’avère possible. Les partenaires examineront également si une coopération pertinente peut être mise en place afin de prévenir et de lutter contre le radicalisme et le terrorisme.

Des autorités organisées, idéalement au niveau transfrontalier, constituent le moyen le plus efficace de lutter contre la criminalité organisée. C’est pourquoi le Benelux mise sur l’approche administrative de la criminalité organisée et les pays Benelux étudient les possibilités de lancer ensemble de nouveaux projets, comme par exemple la problématique des bandes de motards.

Le plan d’action Senningen constitue également la base de la coopération Benelux en matière de gestion des crises et de lutte contre les catastrophes. Le bilan du dixième anniversaire de la signature en 2006 du mémorandum d’accord Benelux concernant la coopération dans le domaine de la gestion des crises est réalisé afin d’en optimaliser l‘organisation. L’Union Benelux s’investit pour promouvoir la coopération dans le domaine de l’analyse et de l’identification des risques, de l’échange d’informations entre les centres de crises, de la coopération dans le cadre des évacuations à grande échelle et de la coopération entre les services d’urgence des trois pays.

La politique Benelux en matière d’asile et de migration sera poursuivie. Les évolutions internationales ont accru sa pertinence.

En bref, par le biais des formes de coopération nouvelles et existantes, les trois pays entendent relever les défis en matière de sécurité et, ce faisant, améliorer le bien-être des citoyens.

Actualité

#JBS Les ministres de la Justice du Benelux veulent renforcer la coopération en matière de lutte con...

02 déc. 2016 68

Les ministres souhaitent garantir l'assistance aux victimes grâce à une approche multidisciplinaire Grand-Duché de Luxembourg, 2-12-2016| Sous la présidence luxembourgeoise de l'Union Benelux, le ministre luxembourgeois de la Justice, Félix Braz, le ministre belge de la Justice, K... Lire plus

#JBS La concertation stratégique entre les chefs de police du Benelux- un bilan!

30 nov. 2016 27

La sécurité est un élément important dans les réflexions de coopération entre les pays du Benelux. Les responsables des trois pays l’avaient réalisé très tôt. L’idée s’est concrétisée dès 2004 avec la signature du Traité de Police Benelux.  La Concertation stratégique « Police » c... Lire plus

#JBS: Une décision Benelux facilite désormais le transport transfrontalier en ambulance et en SAMU/...

28 nov. 2016 144

Sous la présidence luxembourgeoise de l'Union Benelux, le ministre de l’Intérieur luxembourgeois, Dan Kersch, a signé une décision Benelux qui facilitera dorénavant le transport transfrontalier urgent en ambulance et en SAMU/SMUR ainsi que le transport d’organes entre la Belgique e... Lire plus

actualités liées