Asile et Migration

  • Lutte contre la traite des êtres humains

Le renforcement de la coopération multidisciplinaire sera poursuivi, via le suivi des ateliers de formation et de la journée-conférence consacrés à la protection des victimes et la poursuite des auteurs. Sur cette base le Benelux va créer un réseau très étroit entre travailleurs sociaux afin d'aider encore mieux les victimes. Sur base de la coopération entamée en 2016, il sera également procédé à une évaluation et une actualisation de la brochure Benelux sur le mécanisme de coopération Benelux pour les victimes de la traite des êtres humains. Le Secrétariat général veillera à une diffusion adéquate de la brochure informative placée sous le signe de la coopération transfrontalière. On mettra en œuvre la déclaration politique Benelux relative à la traite des êtres humains signée à Luxembourg le 2 décembre 2016.

 

  • Approche de la radicalisation

Les partenaires mettent en œuvre les conclusions et les recommandations du séminaire organisé en 2016 sur le signalement précoce de la radicalisation dans la région frontalière, en particulier en ce qui concerne l’échange d’informations concernant les personnes en voie de radicalisation.

D’autre part, il est souhaitable de coopérer plus étroitement dans le domaine du signalement précoce de la radicalisation, des analyses communes et du partage d’informations en cette matière.

                                                                                                                           

  • Approche de la cybercriminalité

Les infractions et crimes commis via Internet sont de plus en plus fréquents. Pour juguler cette cybercriminalité, une coopération internationale et la mobilisation de tous les acteurs sont requises.

Le Benelux peut aussi s’avérer une plateforme intéressante dans ce cadre, notamment en permettant un échange de bonnes pratiques, un partage des connaissances et en développant une stratégie coordonnée en ce qui concerne l’approche opérationnelle.

 

  • Approche du transport illicite et harmonisation des règles concernant les artifices

Les objectifs de la coopération sont de poursuivre l’échange d’informations et de bonnes pratiques concernant les artifices pour parvenir à une harmonisation des règles et à des accords sur le contrôle du transport illicite. La préparation commune de stratégies concernant les problèmes dans le cadre de l’UE comme la vente d’artifices par internet figure également comme objectif.

STRUCTURE

Concertations stratégiques

  • Groupe central de concertation Senningen (SENN-CENTR)
  • Coordinateurs (SENN-COORD)
  • Concertation stratégique Benelux Police (SENN-STRAT)

 

Concertations opérationnelles tactiques

  • Concertation des pays Benelux Police (SENN-LAND)
  • Concertations entre voisins

 

La police

  • Groupe de travail « Traité de coopération policière » (SENN-Traité POL)
  • Groupe de travail « Échange d’informations dans la région frontalière » (SENN-INFO)
  • Groupe de travail « Officiers de liaison » (SENN-LO)
  • Groupe de travail « Formations communes Benelux » (SENN-FORM)
  • Groupe de travail « Appui opérationnel » (SENN-ASSIST)
  • Groupe de travail « Terrorisme » (SENN-TERROR)

 

L’approche administrative et la justice

  • Groupe de travail « Approche administrative » (SENN-BA)
  • Groupe de travail « Traite des êtres humains » (SENN-HUMAIN)

 

La libre circulation des personnes et l’immigration

  • Groupe de travail « Réadmission » (P-READ)
  • Groupe de travail « Visa » (P-VISA)