Lever les obstacles transfrontaliers

Objectif 1 : Accroître la mobilité transfrontalière des patients

Les actions Benelux ont pour but d’éliminer les obstacles aux soins de santé transfrontaliers et à la mobilité des patients. Les résultats des ateliers sur (i) la communication transfrontalière eSanté, (ii) la diffusion d’informations et (iii) la planification des soins de santé sont soumis à une concertation stratégique qui est appelée à élaborer et à adopter des accords.

Objectif 2 : Informer les travailleurs frontaliers

Les travaux visent à rassembler et mettre à disposition les informations adaptées aux personnes en situation transfrontalière (étudiant, travailleur frontalier, pensionné…). La coopération porte sur deux instruments : le portail « Point de départ travail frontalier » et les brochures d’information « Travailleurs frontaliers ».

Objectif 3 : La création d’un espace de l’enseignement supérieur

L’élargissement de la reconnaissance automatique de niveau des diplômes à tous les niveaux de l’enseignement supérieur permet de créer un espace de l’enseignement supérieur et le Benelux joue ainsi un rôle de précurseur dans le processus de Bologne (premier accord multilatéral de reconnaissance automatique) tout en facilitant la mobilité transfrontalière des étudiants et des travailleurs. Une réunion ministérielle est préconisée suite à l’élargissement de la dé- cision Benelux de 2015 (la décision « Dondelinger »), de nouvelles perspectives d’avenir y seront esquissées. La reconnaissance automatique de niveau fera l’objet d’une communication active vers un large public. Dans le prolongement de cette dynamique, la possibilité d’élargir la reconnaissance de niveau à la France ou à l’Allemagne est explorée.