Nouvelles

< Retour

Les ministres Benelux présentent la déclaration Talanoa à la conférence des Nations unies pour le climat

12-12-2018 135


Les ministres Marghem (BE), Wiebes (NL) et Dieschbourg (LU), ainsi que les ministres belges régionaux compétents, ont présenté aujourd’hui la déclaration Benelux Talanoa au pavillon Benelux de la COP24 à Katowice. Ils ont rendu un exemplaire à Ovais Sarmad, Secrétaire exécutif adjoint d'UNFCCC et au commissaire européen Miguel Canete.

Par le biais de cette déclaration politique, les trois pays confirment l'importance du Dialogue Talanoa en tant qu'étape majeure vers la réalisation des objectifs de Paris et, par conséquent, vers la réalisation d'une économie neutre en carbone. Ils appellent tous les pays à présenter aux Nations unies des plans climats renforcés (les contributions déterminées au niveau national - CDN) d'ici 2020.

Les pays du Benelux invitent la Commission européenne à examiner, dans les trois mois qui suivent la clôture du Dialogue Talanoa, les options visant à renforcer les CDN européennes, de manière équilibrée, transparente et équitable, et à s'accorder sur un trajet à long terme vers la neutralité carbone.

La Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg confirment aussi leur engagement à préparer, d’ici 2020, des stratégies nationales à long terme, notamment en tenant compte du récent rapport du GIEC sur les répercussions d'une hausse de 1,5°C de la température. Les parties prenantes sont elles aussi conviées à préparer leurs propres trajets de décarbonisation.

Les pays soulignent que la politique climatique peut contribuer de façon significative à la croissance économique et à la création d'emplois, mais que les éventuels impacts socio-économiques négatifs dans certains segments de la société et de l’économie doivent bénéficier d'une attention suffisante. Le développement durable, une transition juste pour les travailleurs, mais aussi les droits de l'homme, les droits des peuples indigènes et l'égalité des genres sont autant d'éléments essentiels dans ce contexte.

Les pays du Benelux ont convenu de poursuivre le dialogue et de créer une plate-forme ouverte afin de promouvoir les échanges entre eux et avec l'ensemble des parties prenantes, aux niveaux technique et politique.

Actualité

Le Benelux veut une approche transfrontalière contre l’abus avec du feux d’artifice lourd

09 janv. 2019 61

En raison de l’utilisation imprudente de feux d’artifice, il y a souvent au nouvel an des victimes et des dégâts matériels. Les feux d’artifice lourd peuvent uniquement être vendus à des professionnels autorisés, mais dans la pratique, des différences dans les réglementations natio... Lire plus

Le Comité de direction « Communications et transports » encourage la multimodalité par la numérisati...

19 déc. 2018 38

Mercredi 19 décembre 2018 a eu lieu, sous présidence belge, la réunion annuelle du Comité de direction Benelux « Communications et transports ». Les directeurs généraux et les représentants des trois États membres, des Régions belges et de Rhénanie-du-Nord - Westphalie se sont réun... Lire plus

Le Benelux signe un protocole d’application Benelux avec l’Ukraine

17 déc. 2018 251

Sous présidence belge du Benelux, le directeur général de l’office des étrangers, Freddy Roosemont, ainsi que l’ambassadeur adjoint des Pays-Bas en Belgique, Meline Arakelian et l’ambassadeur du Luxembourg en Belgique Arlette Conzemius ont signé avec le responsable du service de mi... Lire plus

actualités liées