Nouvelles

< Retour

Luuk Blom : « La feuille de route 2019-2023 de l'Escaut améliore la participation et la communication avec les parties prenantes »

05-06-2019 85


Le 5 juin a été adoptée la feuille de route commune 2019-2023 du Conseil de l'Escaut et de la Commission néerlando-flamande de l'Escaut (VNSC). Elle donne le coup d'envoi à un avenir encore plus durable pour le bassin de l'Escaut. Pour Luuk Blom, président du Conseil de l'Escaut (un organe de consultation officiel de la VNSC), cette initiative assure une meilleure collaboration avec toutes les parties prenantes autour des futurs projets et décisions relatifs à l'Escaut. 

Cette feuille de route 2019-2023 décrit dans les grandes lignes les activités (de recherche) pour les années à venir dans le bassin de l'Escaut. En effet, l'estuaire de l'Escaut doit faire face à différents défis en matière de protection de la nature, d'accessibilité et de sécurité. Le changement climatique et la compréhension des possibilités de réalisation des objectifs « nature » comptent également parmi les thèmes actuels de recherche. Cette feuille de route constitue l'aboutissement d'une intense coopération entre la VNSC et le Conseil de l'Escaut, tant pour le programme de fond que pour les accords sur la participation et la communication. 

Selon Luuk Blom, la feuille de route améliore la qualité du dialogue avec les parties prenantes. La conclusion d'accords structurels sur la participation et la communication permet à tous les intéressés de s'exprimer à temps sur les évolutions du bassin de l'Escaut et d'en connaitre les enjeux. La fréquence et la qualité de discussions ouvertes s’en trouvent accrues. « Les parties prenantes, tout en ayant des intérêts divergents, se sentent ainsi encore plus impliquées, ce qui leur permet de se contacter plus rapidement pour coopérer autour de ce projet transfrontalier. » 

Les Pays-Bas et la Flandre ont institué le Conseil de l'Escaut en 2014 en tant qu'organe officiel de consultation pour la gestion de l'estuaire de l'Escaut. Ce forum permet aux autorités, aux ports, aux employeurs et aux organisations de défense des agriculteurs et de l'environnement de contribuer à la future prise de décision. Pour en garantir l'indépendance, la présidence et le secrétariat du Conseil de l'Escaut sont pris en charge par le Secrétariat général de l'Union Benelux. Cette présidence est assurée par Luuk Blom, qui est également secrétaire général adjoint du Benelux. 

Actualité

Le Benelux demande à l’UE de se pencher sur les restrictions territoriales de l'offre lors de l'éva...

20 août 2019 85

Dans le cadre de l'évaluation du « règlement européen d'exemption par catégorie (règlement n° 330/2010) », les pays Benelux ont récemment adressé un courrier conjoint à la Commission européenne, attirant explicitement l'attention sur la thématique des « restrictions territoriales d... Lire plus

Coopération unique entre la police à cheval belge et néerlandaise

10 juil. 2019 123

L'équipe de police locale de la station balnéaire belge de Knokke-Heist a été renforcée cette semaine par la police à cheval belge et néerlandaise. Pour la police néerlandaise, c'était la première fois qu'elle assistait une zone de police belge avec sa cavalerie lors d'une mission ... Lire plus

Le Benelux soutient Baarle avec la création d'un Groupement Benelux de coopération territoriale

03 juil. 2019 170

Par leur situation géographique particulière, la commune belge de Baarle-Hertog et la commune néerlandaise de Baarle-Nassau sont étroitement imbriquées. Où que l'on se trouve sur leur territoire, on n'est jamais loin de la frontière, et ce qui se passe dans une entité a pratiquemen... Lire plus

actualités liées