Nouvelles

< Retour

#JBS: Une décision Benelux facilite désormais le transport transfrontalier en ambulance et en SAMU/SMUR ainsi que le transport d'organes entre la Belgique et le Luxembourg

28-11-2016 373


Sous la présidence luxembourgeoise de l'Union Benelux, le ministre de l’Intérieur luxembourgeois, Dan Kersch, a signé une décision Benelux qui facilitera dorénavant le transport transfrontalier urgent en ambulance et en SAMU/SMUR ainsi que le transport d’organes entre la Belgique et le Luxembourg. Les interventions médicales urgentes pourront ainsi être réalisées plus rapidement de même  que  les conditions de transport d'organes qui seront optimisées, et ce, au profit des patients. Ce règlement offre également une sécurité juridique au personnel  d’intervention des ambulances et du SAMU/SMUR.

Élargissement de la décision Benelux existante

Le ministre de l'Intérieur, Dan Kersch a signé aujourd'hui une décision élargissant la décision Benelux de 2012 qui réglait déjà le transport médical d’urgence. Cette nouvelle décision lève aussi des obstacles liés au permis exigé pour la conduite d'une ambulance au-delà de la frontière pour des cas qui ne sont pas couverts par la décision Benelux de 2012. Le permis B sera dorénavant suffisant pour qu’une ambulance luxembourgeoise puisse circuler librement  en Belgique. Cette nouvelle décision permettra également aux véhicules autorisés à transporter des organes, des équipes de préleveurs d’organes ou encore de candidats-receveurs d’organe de traverser la frontière belgo-luxembourgeoise tout en continuant à utiliser leurs signaux optiques et sonores qui leur confèrent la priorité.  

Effet direct pour le patient

Il est vital pour les Belges et les Luxembourgeois habitant en régions frontalières de pouvoir compter en permanence sur un transport médical d’urgence rapide et efficace, tant pour le transport urgent en ambulance que pour le transport d’organes qui doit se dérouler dans des conditions de sécurité et de qualité très strictes.  

En effet, cette décision Benelux permet de raccourcir les délais d'intervention pour la transplantation et d’optimiser les conditions de transports bénéfiques pour le patient en attente d’une greffe d'organe urgente mettant en jeu son pronostic vital. Cette décision offre également au personnel à bord de véhicules prioritaires une meilleure protection juridique.   

Soins de santé transfrontaliers

Cette évolution s'inscrit dans le cadre de l'une des priorités fixées par la présidence luxembourgeoise de l'Union Benelux : accroître la sécurité des personnes et supprimer les obstacles existants et faciliter les soins de santé transfrontaliers au bénéfice de tous les citoyens.

Actualité

81 000 travailleurs frontaliers actifs dans le Benelux

27 juil. 2017 252

Augmentation du nombre de travailleurs frontaliers belges au Luxembourg Le nombre de Belges actifs comme travailleurs étrangers au Grand-Duché de Luxembourg a augmenté de 10 % entre 2012 et 2015. Leur nombre est passé de 35 000 en 2012 à 39 000 en 2016. Au total, le Benelux compte... Lire plus

Les policiers néerlandais soutiennent les policiers gantois pendant les fêtes de Gand

17 juil. 2017 139

Les fêtes de Gand, des festivités qui ont lieu chaque année pendant dix jours dans la ville de Gand et qui battent entre-temps leur plein depuis quelques jours. Les policiers gantois mettent tout en œuvre pour que ces fêtes se déroulent le mieux possible mais ils ne sont pas les se... Lire plus

La lutte contre la fraude aux chevaux d’élite : une priorité Benelux

11 juil. 2017 196

La presse a rapporté aujourd’hui que l’administration fiscale belge ouvrait la chasse à la fraude aux chevaux d’élite. Cette problématique constitue une priorité de la coopération Benelux depuis 2016 déjà et les services fiscaux, douaniers et vétérinaires des trois pays ont uni leu... Lire plus

actualités liées