Transport & logistique

Généralités

Le transport et la logistique, véritables épines dorsales de la nouvelle économie Benelux, se lancent dans la numérisation 

Alors que la vie sociale s'est totalement arrêtée pendant les premiers mois de confinement et que certaines frontières étaient même fermées à la circulation des personnes, le transport de marchandises a continué à fonctionner. D’ailleurs, l'utilisation d'applications renforcées, par exemple la lettre de voiture électronique sur le territoire du Benelux, a permis de traiter les contrôles aux frontières de manière encore plus efficace (respect des mesures prises dans le cadre du coronavirus et réduction des coûts) qu'auparavant. Le projet de lettre de voiture électronique reste donc l'un des projets essentiels sur lesquels les travaux se poursuivront l'année prochaine. Sur la base d'une nouvelle décision, la navigation intérieure sera bientôt également intégrée dans l’essai. Il s’agit d’un secteur dans lequel la flotte de bateaux Benelux représente environ les trois quarts de l'ensemble des mouvements de transport fluvial européens, et en ce sens un laboratoire européen idéal.

Une mobilité innovante et durable : un investissement essentiel dans l’avenir de la logistique Benelux

Plusieurs beaux projets ont également été annoncés dans le domaine de la durabilité et de l'innovation. Au cours du premier trimestre, la stratégie « Vélo » du Benelux devrait être dévoilée. Celle-ci vise notamment à répondre à l'augmentation de l'utilisation du vélo, initiée pendant la crise, pour les déplacements domicile-travail. En outre, les trois pays ont décidé de financer conjointement un projet pilote qui explorera les possibilités de l'innovation numérique par le biais du concept de « mobilité en tant que service » (mobility as a service). L'accent est mis sur l'échange de données relatives aux transports publics et la billetterie. Enfin, l’attention se portera sur la mobilité durable, en facilitant entre autres l'utilisation de camions à zéro émission, tandis qu’un véritable service Benelux sera mis en place pour l'octroi de licences aux opérateurs de points de recharge électrique. 

La concertation Benelux en matière de transport et de mobilité est gérée par le Comité de direction « Communications et Transports », composé des directeurs généraux concernés. Au niveau fédéral belge et de la Flandre, les secrétaires généraux des ministères des Transports y participent. La Rhénanie du Nord-Westphalie assiste à ces concertations en tant qu’observateur.

 

Actualité

Le Benelux est en discussion avec le ministre belge de la Justice Vincent Van Quickenborne

29 août 2022 115

Le 29 août dernier, le ministre Vincent Van Quickenborne a reçu Frans Weekers, le secrétaire général adjoint néerlandais de l'Union Benelux, pour une réunion de présentation. Le ministre, ancien membre actif du Parlement Benelux, s'est montré enthousiaste quant à l'avancement, ent... Lire plus

Plus de la moitié des camions contrôlés en infraction lors d’un contrôle Benelux

07 juil. 2022 588

Les services de contrôle routier des trois pays du Benelux ont effectué ensemble, mardi 5 juillet, des contrôles du transport par camions à différents endroits dans le Benelux. L'objectif de cette coopération est de partager les connaissances et les bonnes pratiques entre les servi... Lire plus

Le Benelux lance la nouvelle phase pour le transport régional zéro émission

18 mai 2022 294

À la lumière de la transition énergétique et en particulier du grand défi de la décarbonisation du trafic routier, la coopération Benelux se veut le moteur de l'ambition européenne de passer le plus rapidement possible aux carburants alternatifs. Le Secrétariat général du Benelux ... Lire plus

actualités liées