Projets mobilité des travailleurs

 Stimuler la mobilité transfrontalière des travailleurs

 


 CONTEXTE

Ces activités sont pilotées et contrôlées par une concertation stratégique.

PROJETS ESSENTIELS 

• Concertation stratégique sur une analyse du marché du travail post-coronavirus en complément à la concertation stratégique existante. Cette concertation permet de recueillir les conclusions mises en lumière par la crise COVID-19 sur les conséquences des mesures de restriction pour la mobilité dans la région frontalière au sens large, dans des domaines comme le logement, le travail, les visites familiales et l’accès aux soins.
• Examen de la manière dont l’organisation Benelux peut jouer un rôle dans le maintien de l’ouverture des frontières aux travailleurs frontaliers en cas de politiques très divergentes des États membres.

 

PROJETS EN DÉVELOPPEMENT 

• Approfondissement d’une série de thèmes pour stimuler la mobilité des travailleurs transfrontaliers.
• Prise en compte transversale, au sein des plateformes de coopération existantes, des questions spécifiques liées au COVID-19 (e.a. le recours accru/prolongé au télétravail).
• Lancement de la coordination des mises en oeuvre d’une étude axée sur les emplois verts et les nouvelles orientations dans un marché du travail en pleine mutation et ce, aussi dans le cadre de la « transition équitable».
• Après signature du traité sur la reconnaissance automatique des diplômes entre les pays Benelux et les États baltes, étude des possibilités d’élargissement à d’autres pays ou régions.
• Le télescope Einstein est un infrastructure scientifique unique au monde pour la détection des ondes gravitationnelles. Cette installation est d’une grande importance pour les scientifiques pour amener leurs recherches à un nouveau niveau. Dans le même temps, une installation aussi complexe et à grande échelle stimulera également l’innovation et l’économie dans la région. Il est nécessaire de former un partenariat belgo-néerlandais-allemand politiquement soutenu qui examinera les possibilités de l’Eurégion Meuse-Rhin comme emplacement du télescope Einstein. 

 


 

Personne de contact s.vanmieghem@benelux.int

Séverine

Van Mieghem