Nouvelles

< Retour

Crise du coronavirus – Les autorités recommandent l'utilisation des lettres de voiture numériques Benelux

01-04-2020 1536


Le secteur des transports recourt encore beaucoup aux documents de fret en format papier. Ceux-ci passent de main en main et comportent donc des risques liés au virus Corona. Il faut donc instamment rechercher des solutions de rechange sans contact. 

L'un des documents les plus utilisés est la lettre de voiture (ou CMR) : environ 70 millions d'exemplaires sont délivrés chaque année au sein du Benelux. Jusqu'il y a peu, ceux-ci n'étaient autorisés qu'en format papier. 

Cependant, un projet pilote a vu le jour en 2017 à l’échelle du Benelux pour permettre l'utilisation des lettres de voiture numériques (e-CMR) pour le transport national et intra-Benelux. Les transporteurs peuvent en faire un usage illimité à condition d’acquérir leurs e-CMR auprès d'un des treize fournisseurs agréés dans le cadre du projet pilote.  Compte tenu de la crise Corona, les ministères des transports recommandent aux transporteurs d'y recourir dans la mesure du possible. 

François Bellot, Ministre fédéral belge de la Mobilité :  « Dans le cadre de la crise à laquelle nos pays sont actuellement confrontés, il est important de rappeler à l’ensemble de nos transporteurs routiers l’existence de la possibilité de recourir à la lettre de voiture électronique (e-CMR) pour les transports effectués dans le Benelux. Outre ses nombreux atouts en termes de simplification administrative, le recours à l’e-CMR permet en effet de contribuer à la distanciation sociale, nécessaire afin de lutter efficacement contre le covid-19, et de rendre les contrôles plus sûrs et plus rapides. »

Francois Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics du Grand-Duché : "Depuis mars 2018, le Luxembourg autorise l'utilisation des lettres de voiture électronique pour le transport international des marchandises par route. D’une part par son adhésion au protocole additionnel UNECE e-CMR 2008 et d’autre part par sa participation au projet pilote Benelux pour les transports routiers au sein du Benelux. L'utilisation accrue de la lettre de voiture numérique (e-cmr) est un outil important contribuant à faciliter la fluidité des transports et à limiter les échanges de documents physiques tout au long de la chaîne d'approvisionnement de l'expéditeur vers le destinataire final, outil à recommander dans la mesure du possible. "

Le Collège des secrétaires généraux du Benelux : « Il est particulièrement important, en ces temps, de maintenir les frontières ouvertes pour les transports vitaux. L'utilisation accrue de la lettre de voiture numérique du Benelux peut à la fois simplifier les contrôles aux frontières et réduire considérablement le risque de contamination ».

Pour de plus amples informations, veuillez-vous adresser aux autorités compétentes respectives : 

Pour la Belgique : le service public fédéral Mobilité et Transports, voir:

https://mobilit.belgium.be/fr/circulationroutiere/transport_marchandises_et_voyageurs/marchandises_compte_de_tiers/acces_au_5

https://mobilit.belgium.be/nl/wegverkeer/vervoer_van_goederen_en_reizigers/goederenvervoer_derden/toegang_markt/elektronische 

Pour les Pays-Bas : la Nationale en Internationale Wegvervoer Organisatie (NIWO), voir:

 www.niwo.nl/ecmr

- Pour le Luxembourg : Ministère de la Mobilité et des Travaux publics, voir:  

https://www.clusterforlogistics.lu/cluster/ecmr-luxembourg

https://guichet.public.lu/dam-assets/entreprises/fr/marche-international/transport/routier/agrement-fournisseur-lettre-voiture-electrique/liste-fournisseur-ecmr.pdf 

https://mmtp.gouvernement.lu/fr/support/recherche.gouvernement%2Bfr%2Bactualites%2Btoutes_actualites%2Barticles%2B2018%2B04-avril%2B19-lettre-ecmr.html

 

Actualité

Coopération internationale Hazeldonk 2022 : saisie de 439 000 pilules d’ecstasy et de centaines de k...

25 janv. 2023 141

La coopération Hazeldonk entre la Belgique, les Pays-Bas, la France et le Grand-Duché de Luxembourg a pour objectif de mettre en place une lutte transfrontalière contre les réseaux organisés de distribution de drogue. Les actions de contrôle conjointes et les échanges d’information... Lire plus

Visite de travail de Frans Weekers en Zélande

13 janv. 2023 84

Un marché du travail transfrontalier sans barrières pour les citoyens et les entrepreneurs qui contribue à une région économique forte et durable est important pour le Benelux. Surtout lorsqu'il s'agit de zones d'habitation étroitement liées de part et d'autre des frontières nation... Lire plus

Le Benelux participe à la réunion de travail entre les Pays-Bas et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie

12 janv. 2023 75

Le ministre des Affaires fédérales et européennes de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Nathanael Limenski, et la ministre néerlandaise de l'Intérieur et des Relations au sein du Royaume, Hanke Bruins Slot, ont organisé une réunion, à laquelle ont participé les commissaires du Roi des pr... Lire plus

actualités liées