Nouvelles

< Retour

Les pays du Benelux vont encourager la mobilité durable dans leur région

19-10-2015 34


Les ministres approuvent la déclaration Benelux sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs.

 Madame Annemie Turtelboom (ministre flamande de l’Énergie), madame Céline Fremault (ministre bruxelloise de l’Énergie et de l’Environnement),  un représentant de monsieur Carlo Di Antonio (ministre wallon de l’Environnement), l’ambassadeur néerlandais f.f. pour les Pays-Bas et l’ambassadeur luxembourgeois pour le Grand-Duché du Luxembourg ont confirmé, sous présidence belge de l’Union Benelux, l’accord de leurs gouvernements à la déclaration Benelux sur les carburants alternatifs. Concrètement, ils coopèreront afin de déployer des infrastructures pour les carburants de substitution.

Infrastructures transfrontalières 

Par le biais de cette déclaration, les ministres compétents du Benelux donnent le coup d'envoi à la préparation commune de la mise en place d'un réseau transfrontalier permanent d'infrastructures pour les carburants alternatifs au sein du Benelux. Il s'agit plus spécifiquement de placer dans les pays des points de recharge pour véhicules électriques et des points de ravitaillement en gaz naturel et en hydrogène afin de limiter autant que possible la dépendance des transports à l'égard du pétrole et de stimuler la mobilité durable dans les pays Benelux.

Des experts des trois pays procèderont prochainement à un échange de connaissances et de bonnes pratiques concernant la construction d'infrastructures et ce au sein du groupe de travail Benelux « Transports alternatifs ». Une attention particulière sera portée aux opportunités et obstacles techniques transfrontaliers ainsi qu'à la compatibilité et à la facilité d'utilisation des systèmes pour les citoyens et les entreprises.

Impact positif sur les citoyens et les entreprises

À terme, les citoyens du Benelux pourront se déplacer facilement dans l'ensemble de la région sans avoir à s'inquiéter de la technologie ou de la disponibilité d'infrastructures durables. Le secteur logistique (les entreprises, les fournisseurs de carburant, …) a également intérêt à la mise en place d'un tel réseau intelligent pour les carburants alternatifs qui permettrait d'élargir le rayon d'action des transports durables.

Des infrastructures bien déployées constitueront en outre un incitant à investir dans les transports durables.

Précurseur au sein de l'Union européenne

En prenant cette initiative politique, les pays Benelux sont la première région à concrétiser le souhait de l'Europe (directive européenne des carburants propres pour les  transports) de créer des réseaux d'infrastructure durables. L'expérience acquise par les trois pays pourra ensuite être partagée avec l'Union européenne, mettant ainsi en avant la fonction de précurseur du Benelux au sein de l'Union européenne.

La Commission européenne soutient pleinement cette initiative et souligne que ceci cadre dans la stratégie pour une Union de l’énergie que la Commission a lancée en février.

Citations

Annemie Turtelboom, ministre flamande de l’Energie :

« Comme l'une des premières régions d'Europe, nous optons pour une politique en direction des véhicules zéro émission. Notre ambition est élevée, mais les défis climatiques et  de santé exigent plus d'ambition ».

Céline Fremault, ministre bruxelloise de l’Environnement et Energie : 

« La Qualité de l’air est un réel enjeu environnemental et de santé publique, d’autant plus dans une Ville-Région comme Bruxelles. Je me réjouis de cette collaboration transfrontalière qui favorisera un transport entièrement propre ».

Actualité

La concertation stratégique Benelux « Énergie » suit les évolutions de près en période COVID.

08 avr. 2020 20

Le directeur général néerlandais Énergie, Sandor Gaastra, a organisé le 7 avril une concertation stratégique avec ses collègues belge et luxembourgeois, Nancy Mahieu, directrice générale Énergie pour la Belgique, et Simeon Hagspiel, commissaire du gouvernement à l'Énergie pour le L... Lire plus

Crise du coronavirus – Les autorités recommandent l'utilisation des lettres de voiture numériques Be...

01 avr. 2020 330

Le secteur des transports recourt encore beaucoup aux documents de fret en format papier. Ceux-ci passent de main en main et comportent donc des risques liés au virus Corona. Il faut donc instamment rechercher des solutions de rechange sans contact.  L'un des documents les plus ut... Lire plus

Les mesures COVID-19 et le travail transfrontalier au sein du Benelux

25 mars 2020 103

Dans la région du Benelux, de nombreuses mesures sont prises par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus. Ces mesures suscitent beaucoup de questions de la part des personnes qui travaillent de l'autre côté de la frontière. Il est donc essentiel de fournir de... Lire plus

actualités liées