Nouvelles

< Retour

Plus de 168 000 patients traversent chaque année la frontière pour se soigner à l'étranger

18-03-2016 38


Un rapport Benelux donne un aperçu unique des flux de patients transfrontaliers

Un récent rapport d'étude du Secrétariat général de l'Union Benelux montre qu'au moins 168 177 patients traversent chaque année la frontière pour recevoir des soins dans un autre pays du Benelux, en Allemagne ou en France, et ce, aussi bien pour les soins prévus qu'imprévus. Le nombre réel est probablement bien plus élevé. Cette étude Benelux donne pour la première fois un aperçu cohérent des flux de patients transfrontaliers dans un cadre régional et européen.

Rapport d'étude unique

Le Secrétariat général Benelux a chiffré en 2015 les flux de patients transfrontaliers dans la région. Cette information est importante pour la circulation d’information de santé au-delà de la frontière, par exemple dans le cadre d’e-santé. Les banques de données internationales (comme Eurostat) ne disposent pas de données complètes ou comparables concernant les flux de patients entre les pays du Benelux ou entre d'autres pays européens. Le Secrétariat général Benelux a collecté les informations des assureurs-maladie et des autorités des pays du Benelux. C'est la première fois que la mobilité des patients dans le Benelux avec les pays limitrophes, la France et l'Allemagne, est illustrée de manière cohérente.

Résultats du rapport Benelux

Les tendances les plus marquées dans le rapport :

La plupart des quelque 168 177 patients soignés à l'étranger se rendent en Belgique pour ce faire (92 765 patients). Plus de la moitié des personnes qui viennent en Belgique sont des Néerlandais (55 714), suivis par les Français (25 994) et les Luxembourgeois (7 530).

Le deuxième flux de patients depuis le Benelux va vers l'Allemagne (49 945 patients). Ici encore, les Néerlandais sont en tête, avec environ 26 241 patients, suivis des Belges (18 611) et des Luxembourgeois (5 123).

Le troisième flux de patients transfrontaliers a pour destination la France. Les Belges sont ici les premiers concernés (7 123), suivis des Néerlandais (1 997) et des Luxembourgeois (1 242).

L'analyse montre également que le nombre réel de patients qui traversent la frontière pour bénéficier d'un traitement dans un autre pays du Benelux, en France ou en Allemagne, est probablement bien plus élevé, et que ce nombre augmentera dans le futur.

Raisons du passage de la frontière

Les raisons qui poussent les patients à traverser la frontière pour recevoir des soins médicaux sont diverses et liées à la qualité des soins proposés, à leur disponibilité, à la proximité (géographique mais aussi culturelle) et au coût. Par ailleurs, les patients sont de mieux en mieux informés et recherchent le meilleur rapport qualité-prix d'un traitement. Pour les citoyens vivant en région frontalière, les soins de santé transfrontaliers sont de plus en plus une réalité.

Recommandations politiques

Les résultats de l'étude indiquent que les pays du Benelux devraient investir davantage dans les soins de santé transfrontaliers. La suppression des barrières existantes permettrait d'optimiser l'accessibilité et la qualité de l'offre de soins et de stimuler la libre circulation des patients. Dès lors, le Secrétariat général Benelux adresse les recommandations suivantes aux gouvernements : 

  • Mieux coordonner les dispositifs médicaux (surtout les traitements spécialisés) entre les pays ;
  • Stimuler les projets transfrontaliers en matière de soins de santé (surtout dans les régions frontalières) ;
  • Mieux informer les patients de la possibilité d'être traités à l'étranger ;
  • Relier les banques de données concernant les patients entre les pays du Benelux ;
  • Partager les informations relatives aux assurances en temps réel ;
  • Accroître la recherche et la collecte de données sur les soins de santé transfrontaliers.

En mettant encore davantage l'accent sur ce thème, les pays du Benelux peuvent  devenir précurseurs dans l'Union européenne en matière de soins de santé transfrontaliers.

Lien vers le rapport Benelux

carte (twitter)-FR.jpg

 

Actualité

Crise du coronavirus – Les autorités recommandent l'utilisation des lettres de voiture numériques Be...

01 avr. 2020 290

Le secteur des transports recourt encore beaucoup aux documents de fret en format papier. Ceux-ci passent de main en main et comportent donc des risques liés au virus Corona. Il faut donc instamment rechercher des solutions de rechange sans contact.  L'un des documents les plus ut... Lire plus

Les mesures COVID-19 et le travail transfrontalier au sein du Benelux

25 mars 2020 86

Dans la région du Benelux, de nombreuses mesures sont prises par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus. Ces mesures suscitent beaucoup de questions de la part des personnes qui travaillent de l'autre côté de la frontière. Il est donc essentiel de fournir de... Lire plus

Un Benelux virtuel à votre disposition

18 mars 2020 71

Suite aux annonces faites par la Première ministre belge, annonçant en particulier que « les citoyens sont tenus de rester chez eux afin d’éviter un maximum de contact en dehors de leur famille proche», que « les entreprises – quelle que soit leur taille - sont tenues d’organiser l... Lire plus

actualités liées