Nouvelles

< Retour

Retour sur la semaine Benelux de la sécurité #BNLSecurity2017

28-11-2017 30158


Le 17 novembre a démarré au Secrétariat général Benelux, sous la présidence néerlandaise, une semaine consacrée au thème de la sécurité. Les trois chefs de gouvernement des pays Benelux avaient désigné ce sujet comme prioritaire lors de leur récent sommet. Un contrôle conjoint du dumping social dans l'industrie de la viande a été réalisé, de même qu'un contrôle du transport routier international. Pour lutter contre le tourisme de la drogue, une action policière et douanière de grande ampleur a été organisée dans le Benelux et en France. En outre, l'accent a été mis sur le renforcement de la lutte commune contre la traite des êtres humains, l'amélioration de la protection de la gouvernance (locale) contre les phénomènes d'insécurité et l'engagement commun en faveur d'une cybersécurité accrue. Pendant cette semaine, le Parlement Benelux a également souligné l'importance d'une bonne coopération en matière de sécurité dans la lutte contre le trafic de drogues.

 Contrôles conjoints

Sur le plan opérationnel, un contrôle conjoint Belgique-Luxembourg effectué dans le cadre Benelux a mis au jour de nombreuses infractions aux législations sociales dans 24 entreprises de l'industrie de la viande. Un contrôle routier du transport par autocar et par camion coordonné par Euro Contrôle Route a permis de constater 22 % d'infractions aux règles relatives aux temps de conduite et de repos, au tachygraphe et aux prescriptions techniques.

Traite des êtres humains

Le 17 novembre, un séminaire organisé à Bruxelles sur la lutte contre l'exploitation des enfants a rassemblé 80 personnes actives au sein des autorités et d'organisations de terrain du Benelux, en vue d'accroître la protection des enfants victimes de la traite des êtres humains. Le séminaire a montré que la coopération entre les pays et les services sur le terrain est indispensable. Alain de Muyser, secrétaire général adjoint du Benelux, a exprimé le souhait que la coopération Benelux devienne une référence en matière de lutte contre la traite des êtres humains en Europe, et même dans le monde.

Gouvernance résiliente

Le 21 novembre s'est tenue à La Haye la conférence « Pour une gouvernance résiliente ». Cet événement visait à favoriser la résilience de la gouvernance locale, sachant que même au sein du Benelux, l'état de droit démocratique et la société sont mis au défi par certains groupements (fondamentalistes) ou par l'ingérence étrangère. La conférence a réuni les administrateurs concernés pour partager les connaissances et élaborer des perspectives d'action. À cette occasion, le secrétaire général adjoint Luuk Blom a souligné que la responsabilité, la tolérance et la solidarité restaient d'importants piliers d'un état de droit démocratique et d'une société ouverte. Naturellement, la problématique ne s'arrête pas à la frontière, c'est pourquoi il est opportun que les autorités et les villes de part et d'autre de celle-ci apprennent les unes des autres. 

Cybersécurité

Les directeurs et les spécialistes des départements pour la cybersécurité se sont concertés le 22 novembre 2017 à La Haye. Les Pays-Bas, hôtes de cette réunion, ont rappelé que la coopération avec les pays voisins du Benelux était prioritaire. Les pays se sont informés mutuellement de la structure de leur organisation, de leur approche et des évolutions stratégiques dans le domaine de la cybersécurité au niveau national et européen. Les partenaires ont également évoqué les possibilités de renforcement de la coopération.

Parlement Benelux

Enfin, le vendredi 24 novembre, lors de sa séance plénière à Maastricht, le Parlement Benelux a débattu du renforcement de la coopération policière Benelux dans le cadre de la lutte contre la problématique transfrontalière des stupéfiants. Vu le caractère international du trafic de drogues, la coopération entre les services de police reste primordiale.

Actualité

Le Benelux veut une approche transfrontalière contre l’abus avec du feux d’artifice lourd

09 janv. 2019 61

En raison de l’utilisation imprudente de feux d’artifice, il y a souvent au nouvel an des victimes et des dégâts matériels. Les feux d’artifice lourd peuvent uniquement être vendus à des professionnels autorisés, mais dans la pratique, des différences dans les réglementations natio... Lire plus

Le Comité de direction « Communications et transports » encourage la multimodalité par la numérisati...

19 déc. 2018 38

Mercredi 19 décembre 2018 a eu lieu, sous présidence belge, la réunion annuelle du Comité de direction Benelux « Communications et transports ». Les directeurs généraux et les représentants des trois États membres, des Régions belges et de Rhénanie-du-Nord - Westphalie se sont réun... Lire plus

Le Benelux signe un protocole d’application Benelux avec l’Ukraine

17 déc. 2018 251

Sous présidence belge du Benelux, le directeur général de l’office des étrangers, Freddy Roosemont, ainsi que l’ambassadeur adjoint des Pays-Bas en Belgique, Meline Arakelian et l’ambassadeur du Luxembourg en Belgique Arlette Conzemius ont signé avec le responsable du service de mi... Lire plus

actualités liées