Projets énergie & climat

AMBITIONS

Le Secrétariat général continuera à contribuer de manière proactive à la concertation transfrontalière, en alternant la fonction de laboratoire et celle de plate-forme de concertation neutre, afin de faire avancer la transition et de la faciliter si nécessaire.

La transition énergétique dans les pays Benelux et Penta peut aboutir à des résultats concrets et rentables grâce à la synergie entre les membres. Le projet hydrogène, par exemple, pourrait contribuer à la sécurité d’approvisionnement en liant son développement à l’adaptation des infrastructures existantes pour le transport transfrontalier vers les principaux centres industriels. À cet effet, le réseau souterrain des pipelines au Benelux sera cartographié. Les liens du Réseau Benelux d’expertise énergétique avec les acteurs économiques devraient favoriser une mise en place optimale de cette transition. Un nouveau thème sera aussi le lien entre l’énergie solaire et la politique énergétique et climatique.

En ce qui concerne le climat, les pays Benelux mettent davantage l’accent sur la mise en œuvre de la Déclaration Benelux Talanoa de 2018, dans laquelle les ambitions climatiques ont été définies conjointement, lors du sommet des Nations Unies sur le climat à Katowice. L’accent est mis sur la poursuite de la réduction des émissions de COet la création d’un soutien aux plans climatiques en les présentant de manière claire et nuancée et en veillant sur l’aspect financier. Le financement intelligent de la politique et des projets climatiques et la reconnaissance des professions du climat de l’avenir figurent en bonne place à l’ordre du jour des concertations. Dans l’intervalle, la plate-forme « climat » devra encore être développée pour devenir le lieu de rencontre des initiatives climatiques transfrontalières au Benelux. Concrètement, une journée annuelle du climat Benelux sera organisée, au cours de laquelle l’état actuel des « mesures climatiques » dans le Benelux sera dressé et les parties prenantes pourront dialoguer entre elles sur les progrès de la politique climatique au Benelux.

PROJETS

Soutenir la transition énergétique par la coopération régionale dans le domaine de l’énergie

  • Appui de la transition énergétique par le biais du Réseau Benelux d’expertise énergétique. Au sein du réseau, des événements sur l’énergie sont organisés en coopération avec les membres du réseau dans le but de leur offrir une plate-forme et de s’inspirer mutuellement au-delà des frontières dans le domaine de la transition énergétique résiliente.
  • Soutien à l’opérationnalisation des domaines de coopération identifiés dans le chapitre Penta concernant les plans Énergie et Climat.
  • Exploration de l’infrastructure des énergies renouvelables par l’analyse du potentiel des infrastructures existantes pour l’approvisionnement futur en énergie durable et résilient aux effets des changements climatiques, en mettant l’accent sur les possibilités du réseau transfrontalier de canalisations et de pipelines dans le sous-sol du Benelux. La vue d’ensemble montrera à la fois le potentiel et les adaptations réglementaires nécessaires pour moderniser l’infrastructure existante afin de permettre une transition à grande échelle vers une industrie et un approvisionnement énergétique résilient à faibles émissions de CO2.
  • Facilitation du déploiement de l’hydrogène vert au Benelux et dans les pays voisins. Coordination au sein des pays Benelux de l’évaluation et de l’échantillonnage de la qualité de l’hydrogène. Élaboration d’une approche commune au sein du Forum pentalatéral de l’énergie concernant le rôle des gestionnaires de réseau de transport et de distribution et introduction harmonisée des garanties d’origine.

Personne de contact

Wim Martens

w.martens@benelux.int

Coopérer dans le cadre du Benelux à travers les régions : du Penta au Forum de la Mer du Nord

  • Premières perspectives relatives à l’équilibre de l’approvisionnement en électricité à travers la réalisation d’une étude contenant les chiffres-clés et des graphiques sur la sécurité de l’approvisionnement en électricité dans les pays Penta (Benelux, France, Allemagne, Autriche et Suisse). De cette façon, les pays peuvent se faire une idée de l’adéquation de l’approvisionnement en électricité d’un point de vue transfrontalier (Penta).
  • Préparation à une éventuelle crise transfrontalière de l’électricité. Élaboration d’un modèle d’accord pour des mesures transfrontalières ou régionales basé sur l’élaboration d’un scénario régional de crise de l’électricité et une synthèse des mesures régionales possibles.
  • Publication d’un rapport cartographiant les mécanismes juridiques de la coopération transfrontalière en matière d’énergies renouvelables. Examen de la possibilité de conclure une convention entre les pouvoirs publics et les entreprises dans le cadre d’un cas d’étude.
  • Échange de points de vue sur les avantages et les inconvénients de la tarification du carbone dans la coopération pentalatéral. Contribution à l’uniformisation des règles du jeu en facilitant une discussion sur l’impact transfrontalier possible d’un prix du carbone dans un pays ou un groupe de pays.
  • Finalisation d’une évaluation de la concertation sur la mer du Nord à la lumière de la coopération régionale dans le domaine de l’énergie. Traduction des résultats intermédiaires de la consultation des dix pays en une brochure présentant des opportunités et des défis concrets pour un cluster Benelux - Grande-Bretagne. Mise en place d’une journée offshore Benelux en collaboration avec le secteur suite à la publication du portail en ligne d’appels d’offres offshore (online offshore tender pipeline portal).
  • Coordination des questions de marché et de concurrence au sein de la plate-forme Gaz, les pays du Penta agissant conjointement dans le cadre de concertations de l’UE lorsque cela est possible, en réponse à la publication annoncée vers l’été 2020 des propositions de la Commission européenne visant à modifier le cadre réglementaire européen du marché du gaz. En outre, la plate-forme Gaz et le L-gas Risk Group continuent d’accorder une attention structurelle à la sécurité de l’approvisionnement, compte tenu de l’arrêt progressif de la production gazière à Groningen. Plus spécifiquement, un appui est offert à la Task Force L-gas Market Conversion Monitoring récemment créée, qui fera rapport tous les six mois au sujet de l’avancement des opérations de conversion vers des sources d’énergie autres que le gaz de Groningue. 

Personne de contact

Frederik Deloof

f.deloof@benelux.int

Coopérer autour des objectifs climatiques

  • Développement de la Plate-forme « Climat » Benelux.
  • Cartographie des possibilités de financement des actions climatiques sous la forme d’un document de travail Benelux « Climat & Finance » qui donne un aperçu des instruments de financement publics et privés et de la manière dont et dans quelles situations ils peuvent être utilisés le plus efficacement.
  • Analyse de l’influence de la transition climatique sur le marché du travail par l’établissement d’une vue d’ensemble des emplois et des nouveaux métiers créés par la transition climatique et des changements qui se produisent dans les secteurs.
  • Comparaison des visions à long terme relatives au climat et à l’énergie en préparant un rapport sur les défis et tendances communs. Mieux comprendre l’interaction transfrontalière entre les différents trajets de transition vers un système énergétique sans carbone. Acquisition de connaissances sur la modélisation multilatérale de scénarios à long terme. 

 Climate cooperation Benelux projects

→ Webinar Climate Cooperation 26.10.2020 


 

Benelux Talanoa logoweb.jpg


 

RELATIONS EXTERIEURES 

Transition énergétique 

Trois centres d’expertise de la Rhénanie du NordWestphalie (RNW) participent en tant que partenaires au Réseau Benelux d’expertise énergétique. 

Plateforme gaz 

Dans le domaine du gaz naturel, la France et l’Allemagne coopèrent étroitement avec les pays du Benelux sur les thèmes de la sécurité d’approvisionnement, du marché et de la concurrence. 

Relations extérieures penta 

Le Forum pentalatéral de l’énergie est la plateforme sur laquelle se déroule la coopération régionale en matière d’énergie, par exemple dans le domaine de l’interconnexion, de la sécurité de l’approvisionnement et des prix abordables de l’énergie. En plus des pays du Benelux, l’Allemagne, la France, l’Autriche et la Suisse sont également membres de ce forum. Depuis sa création, cette concertation se tient au Secrétariat général. 

Coopérer autour de la mer du Nord 

Outre les pays du Benelux, tous les autres États côtiers de la mer du Nord participent aux concertations sur l’énergie éolienne en mer du Nord. 

Hydrogène 

Dans le domaine de l’hydrogène une concertation est également organisée dans le cadre Penta. En outre, il existe un échange de bonnes pratiques sur ce thème entre un certain nombre de régions du Benelux et de régions françaises et allemandes actives dans le domaine de l’hydrogène, telles que les Hauts-de-France, l’Auvergne-Rhône, le BadeWurtemberg et la RNW.